Lettre de demande de changement de classification

Auteur : Séverine Degallaix
novembre 2012

Un changement de classification, c’est une évolution professionnelle. Cela peut présenter de nombreux avantages, à commencer par un meilleur salaire. Pour monter en grade, vous devez d’abord en adresser la demande à votre employeur.

Vous souhaitez changer de classification parce que selon vous, vos compétences professionnelles ne correspondent pas, ou plus, à votre classification actuelle. Etudiez la convention collective de votre secteur pour vous assurer de la légitimité de votre demande. Elle vous parait fondée ? Alors vous pouvez vous lancer.

 

Modèle de lettre de demande de changement de classification

 

Monsieur le Directeur,

 

Salarié de l’entreprise <…> depuis <…>, j’y suis entré en tant que <…>. J’y occupe aujourd’hui le poste de <…>, et ce depuis <…>. Il s’agit d’un poste correspondant à la classification <…>.

 

Je souhaite donc par la présente vous demander un changement de classification.

 

En effet, <à vous de justifier la demande : suite à une Validation des Acquis de l’Expérience, à ma formation X, ou encore à un changement dans mes responsabilités>, les missions qui me sont désormais confiées correspondent à la classification <…>.

 

Je vous remercie de l’attention que vous accorderez à ma demande et me tiens à votre disposition pour en discuter plus en profondeur si vous le souhaitez.

 

--------------------------

 

Quand et à qui envoyer votre lettre ?

Il n’existe pas de règle définie sur le meilleur moment d’envoyer une lettre de demande de changement de classification, mais la plupart des salariés choisissent un moment qui justifie une telle demande : après une formation, une VAE, la prise de nouvelles responsabilités… La lettre est à envoyer au directeur de l’entreprise, en recommandé avec accusé de réception.

 

Les informations qui doivent figurer dans la lettre

Il est important d’être aussi précis que possible, et ce sur plusieurs points :

- Les dates (date d’entrée dans l’entreprise, de changement de poste, des nouvelles responsabilités endossées, des formations suivies, d’obtention d’un diplôme ou certificat…)

- Les dénominations (poste, fonction, classification…)

Joignez également à votre demande d’éventuels documents justificatifs, par exemple les passages de la convention collective de votre secteur qui appuient votre demande, un diplôme récemment obtenu grâce à la VAE…

 

Après la réception de la lettre

Diplôme, qualification, expérience professionnelle… La convention collective de votre secteur détermine les classifications applicables. Si vous vous êtes assuré de la légitimité de votre demande, votre employeur ne peut pas la refuser : il doit respecter ces classifications. A noter qu’une hausse de classification s’accompagne généralement d’une hausse du salaire brut, et que ce changement de statut signifie aussi des changements en ce qui concerne des domaines comme la période d’essai, la durée du préavis…

 

Séverine Degallaix @ Cadremploi.fr


haut de page